• Les artistes locaux

    Car la musique calédonienne est essentielle !

    Paul Wamo

    Paul WAMO Taneisi, poète kanak de Nouvelle-Calédonie, situe son art entre l’écriture, l’oralité et la musique. Tour à tour écrivain, slameur/spoken word, performer solo ou accompagné de musiciens, l’artiste venu de l’Océan le plus grand et le plus oublié du Monde tient une parole engagée. Ses textes nous parlent de Mémoire, d’Identité, de là d’où il vient et des bruits du Monde qu’il traverse. Rythme kanak et sonorités actuelles habitent son style, ancré dans ses origines et tendu vers l’Ailleurs.

     

    Auteur d’un recueil de poèmes « Le pleurnicheur » (2005), d’un livre/cd « J’aime les mots » (2008), créateur /interprète de deux spectacles « Shok ?! » (2011) et « …EkoooO…» (2013) présenté au Musée du Quai Branly lors de l’exposition « Kanak, l’Art est une parole », le poète a sorti en 2016 « Trois saisons » un recueil de poésie édité à Rochefort (Edition Les Petites Allées) et un mini album de 6 titres intitulé « SOL » (autoproduction - Shok ?!). Avec son spectacle concert SOL qui présente les titres de l’EP, il s’est produit entre autres sur les scènes du festival des Francofolies de La Rochelle (2016), du Babel Med Music Marseille (2017), au 104 pour les 10 ans de Mediapart (2018).

     

    Paul Wamo présentera aux Francofolies Haut Parleur Pacifique, un projet de Dub Poetry né de sa rencontre avec le Nofa Sound System. L'équipe artistique a donné ainsi la vie à un style nouveau : la poésie dub océannienne. Des textes de littérature océaniiene clamés sur de la musique reggae.

    Retrouvez Paul Wamo le samedi 15 septembre dans le Village NC la 1ère des Francofolies 2018- baie de la Moselle.

    Pacifika Hood

    Issu de la rencontre entre Rasta Vins, Kanekshan et Kovi Tama, Pacifika Hood est un collectif de rap/trap calédonien né à Nouméa en 2012.
     
    Après plusieurs expériences musicales communes (concerts, freestyle, clip « Nouméa Boss »…) les rappeurs invitent Kydam et le beatmaker Koyö à rejoindre le groupe et ils sortent ensemble un album appelé QUI VIVRA VERRA en 2016.
     
    Nominé aux Flèches de la Musique 2016, l’album sortira sur format clé USB et en édition limitée à 100 exemplaires. Le visuel crée par l’artiste Flo Kamo (Waawiinina pour la musique) donnera la touche graphique au groupe tandis que les beats lourds produits par Rasta Vins ou Koyö imposeront le collectif comme précurseur de la scène trap calédonienne.
     
    Après plusieurs clips vidéos et la participation aux mixtapes Ina Di Rex, le groupe assurera les 1ères parties du rappeur Demi Portion, Kenyon ou encore Jah Boy, invités stars des dernières éditions du festival Quinzaine du Hip-Hop.
     
    Les dernières nouvelles du groupe annoncent un second album en préparation avec la participation des rappeurs Solo et Lenimirc !

    Retrouvez-les le samedi 15 septembre à partir de 17h sur la grande scène aux Francofolies NC 2018 - baie de la Moselle.

    Yenu

    Yenu – cocotier en nengone - tire son essence de l’alchimie de ses voix. Inspirés de la tradition des taperas, les chants religieux typiques des Loyautés, leurs chants polyphoniques ont quelque chose d’envoûtant, de magique presque.

    Le groupe voit le jour en 2003, sous l’impulsion d’Honoré Bearune, originaire de Maré, alors en formation à l’école pastorale de Lifou. Aussi connu comme fondateur du groupe Nodeak dans les années 90, le futur pasteur réunit autour de lui quelques étudiants musiciens et chanteurs pour monter un groupe.

     

    C’est le début de Yenu, une formation exclusivement acoustique qui se caractérise par la profondeur et la puissance de ses harmonies vocales.

     

    En live, les cinq membres du groupe proposent un show authentique saisissant, aussi bien a capella qu’accompagnés de guitares ou de percussions traditionnelles.

     

    En Nengone ou en français, leurs chansons évoquent la religion, l’évolution de la société calédonienne, et célèbrent la richesse de la culture kanak.

     

    Deux albums ont été enregistrés chez Mangrove « We! Cicango Niagu Komelei » en 2010, suivi de « Wecene Inu » en 2011.

    Retrouvez Yenu le samedi 15 septembre au Village NC la 1ère des Francofolies 2018 - baie de la Moselle.

    InControl

    Julien “incontroL” est un artiste, musicien et DJ de Nouvelle Calédonie qui a passé la moitié de sa vie sur la scène musicale européenne. Il vit près de sa famille, sur son île, dans le pacifique sud.

    Il produit sa musique à partir de samples, s’enregistre et invite d’autres artistes sur ses compositions. Depuis des années son univers mélange les musiques afro-américaines (blues, jazz, gospel, soul, new orleans…) aux sons actuels.

    En 2010 il lance www.electro-swing.com et administre un podcast hebdomadaire consacré aux meilleurs DJ mix du net pendant près de 5 ans, avec plus de 170 épisodes dans les genres electro swing, antique beats, swing house, ghetto funk …

    Présent sur la scène musicale européenne, il a joué et organisé des soirées dans les plus grands clubs et festivals aux côtés de nombreux artistes talentueux et renommés.

    Il consacre aujourd’hui son temps et son expérience à composer, jouer et produire de la musique avec des musiciens et chanteurs du monde entier.

    Après avoir sorti plusieurs morceaux de musique électronique sur divers labels européens (cuckoo records, ton liebt klang, chocolate soul records…) il travaille à la sortie de son 1er album produit sur la route entre l’Europe et la Nouvelle Calédonie, le trait d’union qui marque un changement de vie radical.

    Photo : Eric Dell'Erba

    Retrouvez InControl le samedi 15 septembre au Village NC la 1ère des Francofolies 2018 - baie de la Moselle.

    Gulaan

    Depuis bientôt 25 ans, GULAAN écrit, compose et interprète des chansons dans lesquelles transpirent son amour et sa foi en Dieu. Avec 15 albums à son actif, plus de 150 compositions originales éditées et de nombreuses participations à des scènes et festivals, GULAAN est un artiste reconnu sur la zone du Pacifique.

     

    En 2017 GULAAN est repéré par Bruno BERBERES Directeur de Casting de THE VOICE FRANCE lors d’un casting organisé sur Nouméa par l’agence ONEWAY. Bruno BERBERES l’invite alors sur le concours et GULAAN accepte l’invitation avant tout pour partager sa vision de la musique mais également pour facilité les connexions avec les réseaux de production métropolitains.

     

    En octobre 2017 il se retrouve donc sur le plateau de THE VOICE pour passer son «audition à l’aveugle», il choisi d’interpréter «NODEI PEROFETA» chanté en Nengoné langue de l’île de Maré dont il est originaire. Le succès est immédiat : les 4 fauteuils se retournent

     

    L’année prochaine, GULAAN fêtera ses vingt cinq ans de carrière.

    crédit photo : Alain Bouvier

    Retrouvez Gulaan le vendredi 14 septembre sur la grande scène des Francofolies - baie de la Moselle.

    Kapa Kapa

    Formé en 2011, Kapa Kapa est une émanation du premier groupe Triban Klan de Lifou, aujourd’hui silencieux. S'inscrivant à la fois dans un univers urbain parfois impitoyable et la référence aux valeurs insulaires, maniant l'humour et les formules imagées, la prose de Kapa Kapa (« petit repas » en drehu) est sobre et percutante.

     

    Hybride, premier album sorti en 2012, affichait déjà la couleur d’une musique fusion, entre rythmes traditionnels – tchap, pilou, bua – et esthétiques contemporaines, blues, soul, rock et reggae.

     

    En juillet dernier, Funambule marque d’une deuxième pierre blanche le chemin parcouru par le quintet élargi grâce à de nombreuses collaborations avec Kydam, Alex Harvey, Stéphane Fernandez ou Manouchka…

     

    Retrouvez Kapa Kapa le samedi 15 septembre au Village NC la 1ère des Francofolies 2018 - baie de la Moselle.

    Crédit photo : Eric Dell'Erba

    Kalaga'la

    A l’origine de Kalaga’la, il y a Patrice Kaikilefofe, aussi connu pour son travail dans les arts plastiques, Tyssia, et Auto Lami. Le trio d’origine wallisienne est complété par Gustave Wayanece, multi-instrumentiste et arrangeur de talent, originaire de l’île de Nengone.

     

    Fondée en 2001, la formation musicale revendique fièrement ses racines océaniennes, et s’engage dans la valorisation de son identité et de son héritage culturel unique.

     

    Inspirés par des thèmes d’actualité, Kalaga’la chante d’ailleurs essentiellement en « Léa faka-uvea » (wallisien), la langue maternelle des trois auteurs, compositeurs et interprètes du groupe.

     

    Les musiciens puisent leur inspiration dans le répertoire musical du riche patrimoine culturel wallisien. Ils explorent les chants, les sons et les rythmes traditionnels en les réinterprétant à la lueur du présent. La musique wallisienne qu’ils offrent se colore ainsi d’influences reggae, rock, funk ou soul, apportant une dimension résolument plus contemporaine à leurs compositions.

    Retrouvez Kalaga'la le samedi 15 septembre au Village NC la 1ère des Francofolies 2018 - baie de la Moselle.

    Baraka

    Au départ, c’est l’envie de faire du reggae qui a réuni cette bande d’amis tout juste sortis du lycée.

     

    Baraka, c’est une onde de bonne humeur et d’énergie positive qui vibre aux sons d’un reggae ska, parfois plus rock, agrémenté de la rondeur des cuivres. Des touches latino ou électro s’invitent également dans l’univers musical de Baraka, reflet d’un brassage culturel qui se retrouve dans les textes en français, drehu, païci ou espagnol.

     

    Baraka écrit, compose et interprète ses morceaux, chaque membre du groupe y apportant sa « couleur ». De départs en nouveaux venus, le groupe se reforme en 2015 avec une nouvelle section cuivre et sort son 2ème opus en 2017, « CIDORI », dans lequel il fait la part belle aux thèmes sociétaux d’actualité.

    Retrouvez Baraka le samedi 15 septembre au Village NC la 1ère des Francofolies 2018 - baie de la Moselle.

    KAORI

    Réveillé à l’adolescence par les accords du « Harvest » de Neil Young et le picking arachnéen de Marcel Dadi, Thierry Folcher est la voix et le compositeur. Cet amoureux des mots a découvert il y a une quinzaine d’années qu’il était descendant de bagnard, de quoi stimuler un peu plus sa plume et sa soif d’histoires où l’humain tient le premier rôle. Sur cet album il fait glisser sa voix et sa poésie solaire avec une force et une indolence qui évoquent l’évidence du maître californien James Taylor et les émois humanistes des premiers albums de Maxime Leforestier.

     

    Alexis Diawari, lui, se souvient qu’il secouait sérieusement les habitudes de la tribu Kanak dans laquelle il a grandi. Quand il empoignait la guitare c’était pour jouer du blues, du reggae ou de la soul ! Loin de la musique coutumière. C’est après avoir sillonné le pacifique comme marin, mais aussi après mille autres métiers qu’il savoure enfin le rêve de s’exprimer par la musique avec son complice d’évasion.
     

    Kaori est donc aussi une belle histoire d’amitié et de nouveau monde à inventer. La qualité de la production et les arrangements de Lionel Gaillardin (Benjamin Biolay, Keren Ann, Lisa Portelli) ne font que renforcer l’impression d’avoir entre les mains un album rare. Bien loin du folklore, « Aux îles fortunées » est un disque de chansons d’une douce évidence. Kaori porte la brûlure languide du soleil et des mélodies universelles aux couleurs multiples qui nous révèlent avec bonheur que la Nouvelle Calédonie est aussi, à sa façon, un pays de tous les possibles, la Californie du Pacifique.

    Retrouvez Kaori le samedi 15 septembre au Village NC la 1ère des Francofolies 2018 - baie de la Moselle.

    KASS PA

    Fier de ses origines du Nord de la Grande Terre, Kass Pa voit le jour en 2005. C’est avant tout une histoire de famille, entre jeunes cousins, qui décident de se réunir pour faire de la musique.

     

    Sur des rythmes reggae festifs, Kass Pa fait danser la Nouvelle-Calédonie depuis 2009, date de leur premier album Espoir récompensé du prix Meilleure Vente aux Flèches de la Musique 2010.

     

    Le groupe prolifique sort Attitude Yagga en 2011, deuxième opus toujours dans la même veine avec un son ska plus lourd et plus épuré.

     

    Kass Pa revient sur le devant de la scène avec Klédonienne… Yagga en 2015, un troisième album qui encore une fois fait mouche auprès d’un public conquis par la bonne humeur et les mélodies entrainantes de Stan et Ludo.

    Kass Pa est aujourd’hui sans conteste une figure incontournable du reggae local.

     

    Retrouvez KASS PA le samedi 15 septembre au Village NC la 1ère des Francofolies 2018 - baie de la Moselle.

     

    Crédit photo : Eric Dell'Erba